EUR/CHF : Ne vous faites pas mordre par la BNS

Vincent Launay 0
EUR/CHF : Ne vous faites pas mordre par la BNS

Le 6 septembre 2011, la BNS a fixé un taux plancher à 1,20 sur la paire EUR/CHF.

Conséquence : impossible de voir la paire EUR/CHF chuter sous 1,20 sans que la BNS n'intervienne pour dévaluer son Franc Suisse.

En 2012, on a pu constater que la paire EUR/CHF est restée figé au dessus de 1,20 affichant cependant quelques sursauts.

Avant cette décision de la BNS, la paire EUR/CHF connaissait une volatilité journalière "normale" d'environ 100 pips. En 2012, la volatilité journalière de la paire EUR/CHF a chuté à 19 pips... De quoi désintéresser les traders et scalpeurs qui traitaient la paire EUR/CHF.

Voir aussi : Etude de volatilité sur le Forex

 

Et maintenant? N'est il pas intéressant de voir que les intervenants du Forex font constamment replonger la paire EUR/CHF sur 1,20?

Récemment (le 18 décembre 2014), la paire EUR/CHF s'est retrouvée à moins de 10 pips du taux plancher. Avant de rebondir brutalement. Intervention de la BNS?

On sent que les intervenants veulent tester les capacités d'intervention de la BNS...

Je pense qu'une très grande quantité d'ordres à la vente sont positionnés sous 1,20. On peut déjà être sûr que tous les intervenants positionnés à l'achat on fixé un stop de protection sous 1,20.

Volatilité extrême à venir : lorsque les intervenants vont tenter d'enfoncer la paire EUR/CHF sous 1,20 tous les ordres à la vente vont s'exécuter. La paire EUR/CHF pourrait alors chuter de plusieurs centaines de pips en quelques secondes seulement. Puis la BNS va intervenir (à retardement) et va faire rebondir la paire EUR/CHF au dessus de 1,20.

Si ce scénario ne se réalise pas, c'est que la BNS aura bien surveillé le taux plancher et sera intervenu à amont d'un test de cassure baissière de la part des intervenants. Je n'y crois pas trop... La BNS peut être banque centrale et avoir de grosses capacités d'intervention, elle ne peut pas dicter ses conditions au marché ad vitam æternam.

A suivre...

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.