Est-il encore temps d’investir sur les actions chinoises ?

Jérôme Boumengel 0
Est-il encore temps d’investir sur les actions chinoises ?

En octobre 2016, j’expliquais les raisons pour lesquelles il était opportun de revenir sur les actions chinoises (Cf. Pourquoi il est opportun de revenir sur les actions chinoises). Depuis cette recommandation, l’indice Shanghai SE50 a pris +22%. Et si le tracker que j’avais recommandé n’a progressé que de +13%, c’est en grande partie dû à la dépréciation du yuan face à l’euro (-6% sur la période considérée).  

 

Si je reste fondamentalement positif sur les actions chinoises, c’est tout d’abord, parce que le climat économique de la Chine demeure favorable et qu’il devrait continuer de soutenir la progression des actions chinoises à moyen terme. Le PIB du troisième trimestre a progressé de 6,8% en glissement annuel, ce qui est au-dessus de l’objectif des 6,5% que s’est fixé le gouvernement pour l’année 2017. D’autre part, le dernier sondage mené par la Banque Populaire de Chine auprès de 5000 entreprises industrielles fait part d’une progression de 3,1 points de la confiance des entrepreneurs par rapport au troisième trimestre et de 17,6 points par rapport au quatrième trimestre de 2016. Par ailleurs, la confiance des consommateurs chinois, un chiffre clé pour la Bourse chinoise, se maintient à un niveau élevé. Et si après un plus haut annuel en octobre, le chiffre de novembre du China Consumer Confidence s’est légèrement tassé à 121,30 points, cet indicateur demeure tendanciellement orienté à la hausse, au-dessus de sa moyenne historique de 109,5.

 

Concernant les prévisions de bénéfices, le consensus Factset attend pour 2017, une croissance moyenne des bénéfices des 50 sociétés qui composent l’indice Shanghai SE50 de l’ordre de 26% par rapport à l’exercice 2016 et de +18% pour l’exercice 2018 (versus 2017). Depuis le signal de hausse décelé en octobre 2016, le bénéfice prévisionnel de l’indice SSE50 poursuit une dynamique haussière avec un rythme soutenu. En glissement annuel, la croissance des BPA des actions de l’indice ressort à +30%.

 

 


Au niveau de la valorisation boursière, le marché achète actuellement 14,4x les bénéfices à 12 mois des actions du SSE50. C’est en retrait par rapport à novembre dernier où le P/E avait atteint un sommet après le creux de février 2016. En comparaison avec les autres places boursières, le P/E à 12 mois de l’indice chinois est inférieur aux 15,7x de l’indice Stoxx50 et aux 19x du Dow Jones, alors que le taux de croissance de l’économie chinoise est trois fois plus élevé. Mesurée à l’aune du P/E ratio, la valorisation des actions chinoises apparaît donc modérée, tant en absolu qu’en relatif.

 

 

 

Du côté de l’appétit pour le risque, et après avoir atteint un plus haut à +9,1% en février 2016, la prime de risque moyenne sur les 50 actions de l’indice SSE50 est retombée au-dessous de 5% en novembre dernier. L’appétit pour le risque lié aux actions chinoises devrait toutefois se stabiliser à court terme avec la remontée de la prime au-dessus de ses deux moyennes mobiles de référence.

 

 

 

D’un point de vue de l’analyse technique, l’indice SSE50 a amorcé une phase de consolidation au-dessous du seuil psychologique des 3000 points. Cela devrait permettre aux indicateurs techniques de se dégonfler et de faire disparaître la situation quelque peu surachetée du marché. Une fois la phase de consolidation achevée, l’indice devrait renouer avec sa tendance haussière en perspective d’une remontée sur les plus hauts de 2015 à 3400 points.

 

 

 

 

Concernant le risque devise, la remontée de l’euro face au yuan est loin d’être terminée. Le taux de change PPA (taux de change calculé selon la théorie de la parité des pouvoirs d’achat) de la parité EUR/CNY se situe à 9,05 (1€ = 9,05 yuans). La phase de dépréciation de la monnaie européenne amorcée en 2009 et achevée quand l’euro a touché les 6,7 yuans est révolue. La remontée de l’euro au-dessus de ses 2 moyennes mobiles de référence semble solide et suggère que celui-ci devrait continuer à s’inscrire dans une tendance haussière de long terme en direction des 9,05 yuans. 

 

 

 

© Copyright Jérôme Boumengel - Pour toute reproduction ou toute citation, le nom de l’auteur et la source devront être mentionnés.

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.