ESSILOR : une valorisation trop forte

Jérôme Boumengel 0
ESSILOR : une valorisation trop forte

L’aversion au risque ne diminue plus :

La prime de risque sur ESSILOR est remontée au dessus de ses moyennes mobiles, à 3,9%, contre un plus bas annuel à 3,5% ; l’aversion au risque donne des signes de reprise (Cf. chart ci-dessous).

Le différentiel de prime de risque entre ESSILOR et l’indice CAC40 reste orienté à la baisse ; cette configuration indique que l’aversion au risque progresse moins sur ESSILOR que sur son indice de référence : ESSILOR devrait continuer à surperformer le CAC40.

Le ratio de risque d’ESSILOR demeure orienté à la baisse ; il n’est pas rationnel, d’un point de vue du couple rentabilité/risque, de prendre des positions à l’achat sur le titre.

 

 

Une valorisation trop forte :

Le consensus Facset anticipe un BNA 2015 et 2016 respectivement à 3,62€ et 4,09€. Sur la base de ce consensus, le PER à 12 mois d’ESSILOR ressort à 28,5x les bénéfices prévisionnels. C’est un niveau supérieur à sa moyenne historique qui se situe à 22x.

Avec une P/E Value à 90€, contre un dernier cours à 114€, ESSILOR affiche donc une surévaluation de l’ordre de 26%.

Compte tenu du regain de tension sur la prime de risque, ESSILOR devrait au moins revenir à 103€ ; ce niveau correspond à la borne intermédiaire de son enveloppe de survalorisation (Cf. chart ci-dessous).

 

 

© Copyright Jérôme Boumengel  -  Toute reproduction ou rediffusion interdite sans l'autorisation de l'auteur.

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.