Essence : les prix à la pompe vont continuer à baisser

Jérôme Boumengel 2
Essence : les prix à la pompe vont continuer à baisser

Affectés par les chiffres des créations d’emplois aux Etats-Unis, qui font craindre un risque de ralentissement de la première économie mondiale, les prix de la plupart des matières premières industrielles ont fortement reculé, vendredi, et plus particulièrement ceux de l’énergie. C’est ainsi que le West Texas Intermediate a perdu près de 4% à New York, retombant sous la barre symbolique des 100$, à 98,6$ le baril. Sur la semaine, le VIX sur le pétrole est passé de 24% à 30%, un niveau qui toutefois reste encore historiquement très faible.

C’est la seconde fois cette année que les prix du brut tombent au-dessous de ce seuil psychologique. Mais cette fois-ci, les éléments techniques militent pour un véritable retournement de la tendance haussière. Le pétrole vient en effet de rompre le support de son canal ascendant, dans des volumes très élevés. Il faut donc interpréter cette configuration comme une augmentation de l’offre. Celle-ci pourrait également être alimentée par le niveau très élevé des positions spéculatives à l’achat qui représentent plus de 2,5 fois les positions spéculatives à la vente. L’objectif de sortie du canal laisse envisager un retour des prix du WTI vers 90$.

Pour l’automobiliste français, la perspective d’une baisse des prix du pétrole brut est forcément une bonne nouvelle. Mais elle doit toutefois être tempérée par la baisse de l’euro, qui devrait compenser une partie de la baisse des prix du brut. Il n’empêche, entre une baisse de 10% du baril et une baisse de 3,5% que j’envisage pour l’euro, il reste encore une marge pour redonner un peu de tonus à notre pouvoir d’achat.


Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Gérard Gontran 07/05/2012
Votre analyse est-elle remise en cause avec la blocage proposé par notre nouveau président de la république ?
Jérôme Boumengel 07/05/2012

Hum... à mon humble avis, si la tendance des prix du brut devient baissière, cette promesse de bloquer les prix de l'essence pourrait être remise à plus tard...