EADS : la correction du titre n’est pas terminée

Jérôme Boumengel 0
EADS : la correction du titre n’est pas terminée

L’annonce de négociations concernant un projet de fusion entre EADS et BAE Systems ouvre une période d’incertitude boursière pour le groupe franco-allemand d’aéronautique et de défense. Selon les discussions en cours, le nouvel ensemble serait détenu à 60% par les actionnaires d'EADS et à 40% par ceux de BAE. Un grand nombre d’analystes spécialisés dans le secteur estiment toutefois que les synergies risquent d’être difficiles à trouver entre les deux groupes.

Après un très beau parcours depuis ses points bas de mars 2009, le titre EADS n’était plus qu’à quelques euros de son plus haut historique touché à 35€. Les incertitudes liées à la fusion laissent peu de chance qu’il rejoigne ce seuil rapidement, d’autant que le consensus des analystes financiers était fortement haussier avant cette annonce. Il y avait encore au début de la semaine, près de 85% des analystes à recommander EADS à l’achat !

Pour ma part, j’ai sorti le titre du portefeuille Tendance CAC40 au mois de juin dernier, constatant que l’aversion au risque augmentait sur EADS. C’est un fait, depuis le début de l’année, la prime de risque à 12 mois du titre EADS est passée de 5,3% à 7,3% soit une progression de 2 points.

D’un point de vue chartiste, la configuration du titre EADS me semble assez claire. Après 3 années de tendance haussière, le titre a construit une phase de distribution en forme de double top. Depuis le mois de mars dernier, le rapport de force entre la pression acheteuse et la pression vendeuse a changé. L’orientation baissière de l’OBV suggère une poursuite de la correction qui devrait ramener EADS sur le niveau des 21€.



Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.