DBV Technologies va de l'avant

Guillaume HABAULT 0
DBV Technologies va de l'avant

DBV Technologies (FR0010417345 DBV) a annoncé aujourd'hui la publication de son chiffre d'affaires pour les neuf premiers mois. DBV Technologies est une société spécialisée dans le traitement de l'allergie, elle possède donc une expertise solide dans l'un des systèmes biologiques le plus complexe, le système immunitaire humain. La fonction du système immunitaire est de protéger l'organisme contre les pathogènes et d'assurer l'intégrité de l'organisme dans son ensemble (survenue de cancer). L'allergie, réaction anomale de ce système, n'est pas une pathologie à négliger, classée comme le 4e fléau mondial d'après l'OMS, elle concerne 500 millions de personne dans le monde, surtout dans les pays développés. Plusieurs millions de personnes présentent une allergie alimentaire qui dans certains cas peut entrainer la mort du patient par choc anaphylactique. La mort survient par un arrêt circulatoire qui désamorce la pompe cardiaque ou par des spasmes au niveau des bronches entrainant une asphyxie ou encore un œdème pulmonaire.

 

Sur les neuf premiers mois 2013, le chiffre d'affaires dopé par Crédit d'Impôt Recherche culmine à 2 535 963 euros, contre 1 336 019 euros au cours des six premiers mois. La société précise que les ventes de Diallertest®, sont produit de diagnostic, ont représenté 73 840 euros. La consommation de trésorerie reste stable avec de l'ordre de 3 à 4 millions d'euros dépensés par trimestre. Au 30 septembre 2013, la trésorerie était de 27,6 millions d'euros ce qui correspond avec la consommation actuelle à deux ans de fonctionnement ce qui est confortable.

 

Bien plus important que le chiffre d'affaires, DBV Technologies révèle aujourd'hui que l'étude internationale VIPES portant sur 221 patients allergiques à l'arachide confirme que le produit Viaskin Peanut est parfaitement toléré. Les données cliniques à 12 mois devraient être publiées au second semestre 2014. Le système Viaskin consiste en un patch épidermique pour traiter les allergies. Ce dispositif évite un choc anaphylactique qui peut être mortel lors de l'administration du traitement car l'épiderme n'est pas vascularisé. De plus ont sait que plus on traite une personne tôt plus le traitement est efficace. C'est pourquoi le traitement des enfants est un point central. Or les mode d'administration actuels, par injection ou comprimé sous la langue, sont très contraignant pour des enfants. Les patchs de DBV Technologies permettent de répondre à ce problème. Autre avantages du système Viaskin, les traitements par patch sont bien connus du grand public et la désensibilisation est un traitement utilisé par les allergologues depuis des décennies.

 

Pour conclure, DBV Technologies possède un savoir faire dans le domaine de l’immunothérapie ce qui offre également des perspectives intéressantes sur le marché de la vaccination qui pèse plus de 20 milliards de dollars. La vaccination par patch devrait soulager de nombreux phobiques des aiguilles et pourquoi pas permettre de se débarrasser des adjuvants comme l'hydroxyde d'aluminium. DBV Technologies développe actuellement avec l'INRA un patch-vaccin pédiatrique contre un virus responsable d'infections des voies respiratoires chez les enfants et le nourrisson. En léger recul depuis le début de l'année le titre révèle un cours intéressant à moins de 8 euros.

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.