Pression vendeuse à la Bourse de Paris

Jérôme Boumengel 0
Pression vendeuse à la Bourse de Paris

Quelques jours après l'annonce d'un plan d'aide à l'Irlande et en dépit des déclarations des responsables politiques européens cherchant à rassurer les marchés, le climat reste tendu sur les places boursières. L’aversion au risque pour les actions de la Bourse de Paris reste à un niveau élevée et plus particulièrement sur le secteur bancaire, en raison notamment des inquiétudes qui pèsent sur les dettes souveraines. Les investisseurs craignent en effet que les banques soient exposées dans la mesure où elles détiennent des titres de dettes des pays fragiles de la zone euro.

Quoi qu’il en soit, la pression vendeuse est toujours là sur l’indice Cac40 et semble même s’intensifier. L’OBVGRAM a enregistré une forte baisse depuis le début de la semaine (cf. graphique ci-dessous). Rappelons que cet indicateur, mis au point par Jérôme Boumengel et décrit dans son livre Psychologie boursière et Prévision chartiste, donne une image particulièrement fidèle du rapport de forces qui s’exerce sur le marché entre les acheteurs et les vendeurs. 

Nous restons à l’écart de la Bourse de Paris et maintenons notre objectif de baisse à 3630 points pour l’indice Cac40. 

© Tendance - Tous droits réservés. 

obvgram indice cac40

 

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Écrit par
Yves Ravistre
Avatar par defaut