CAC 40 : nous relevons notre objectif à 3800.

Jérôme Boumengel 2
CAC 40 : nous relevons notre objectif à 3800.

Depuis le début de l’année, j’entendais, par ci, par là, que l’indice CAC 40 ne pouvait que repartir à la baisse…outre certains arguments économiques, il y avait un argument technique qui revenait sans cesse : la fermeture des gaps… Fichtre ! D’où sort donc cette règle qui voudrait qu’en cas d’ouverture d’un gap, celui-ci soit systématiquement fermé ? Est-ce parce qu’Aristote a dit que « la nature avait horreur du vide » ?... Je rappelle quand même que depuis l’expérience de Rutherford, on sait que ce n’est pas vrai. Si on supprimait le vide qu’il y a autour des noyaux des atomes, la Terre pourrait tenir dans une sphère de seulement 150 mètres de rayon !

Vous voyez où je veux en venir ? La règle du comblement des gaps n’a aucun fondement, ni théorique, ni empirique !... Il faut donc en finir avec toutes ces croyances boursières folkloriques, qui donnent du grain à moudre aux détracteurs de l’analyse technique, et qui font passer cette honorable discipline pour du charlatanisme ! Quand aux « croyants », qui attendent notamment que le gap du 28 novembre 2011 soit fermé pour se repositionner à l’achat, ils risquent fort d’attendre aussi longtemps que ceux qui attendent toujours que le gap haussier du 30 octobre 1995 soit fermé ! 

En vérité, je vous le redis, réaliser de bonnes prévisions avec l’appuie de l’analyse technique ne peut se faire qu’en utilisant des éléments qui reposent un tant soit peu sur des fondements théoriques. Ceux qui me connaissent savent que le premier fondement est celui du mécanisme de l’offre et de la demande et par extension, les relations entre les prix et les volumes.

La récente sortie par le haut d’une figure en triangle ouvert, et l’orientation toujours haussière du « On Balance Volume », m’amènent à rehausser mon objectif à 3800 points.

(P.S) : Je profite de cette tribune pour faire un peu de publicité. Le 24 mars prochain à 16 heures, je donne une conférence au salon de l’analyse technique à Paris. Son sujet ? " Les figures chartistes : un problème d'élasticité de l'offre et de la demande ". L’objectif de cette conférence est de vous montrer que la formation des figures chartistes n’est pas le fruit du hasard et que leur interprétation ne se réduit pas à lire dans une boule de cristal.


Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

demarthe 16/03/2012
ces statistiques que je juge pérennes ne sont jamais qu'un élément parmi d'autres pourmieux préveir et anticiper
rené 06/04/2012
raté