Augmentation des stocks de logements invendus

Jérôme Boumengel 0
Augmentation des stocks de logements invendus

Dans sa dernière enquête trimestrielle concernant le secteur de la promotion immobilière, l’Insee rapporte que les promoteurs interrogés sont de plus en plus nombreux à indiquer une hausse de leur stock de logements neufs invendus au cours du troisième trimestre 2011. Selon les promoteurs interrogés, le prix moyen des logements mis en vente serait également en diminution.

Rappelons que l’enquête de l’Insee porte sur un échantillon de 1000 entreprises et que la question portant sur les stocks est la suivante : par rapport au trimestre précédent, le nombre de logements que vous offrez actuellement à la vente, et qui ne seraient pas encore vendus est-il supérieur (+), égal ou inférieur (-) ?

Les résultats sont présentés sous forme de soldes d'opinion, c'est-à-dire de différences entre le pourcentage de réponses "en hausse" (+) et le pourcentage de réponses "en baisse" (-). La dernière enquête montre un solde de -1, contre -13 pour le trimestre précédent. Depuis le point bas du second trimestre 2009, les promoteurs interrogés sont de plus en plus nombreux à indiquer un alourdissement de leur stock (cf. graphique ci-dessous).

Nous ferons également remarquer que le niveau actuel des stocks a légèrement dépassé le point haut du second trimestre 2007 et s’approche du niveau atteint au 1er trimestre 1991. Autrement dit, le niveau des stocks de logements invendus se trouve dans une zone critique. Cela ne manquera pas de peser sur le prix moyen des logements neufs au cours de l’année 2012. Un signe supplémentaire que les beaux jours de l’immobilier français sont derrière nous !

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.