Assurance vie : pour ou contre la gestion pilotée ?

Sylvain March 1
Assurance vie : pour ou contre la gestion pilotée ?

Pour de nombreux investisseurs, la gestion pilotée de leur portefeuille peut sembler une bonne idée.

Confier son argent permet de se libérer des soucis relatifs à la gestion du portefeuille.

Mais est-ce pour autant la meilleure solution ? Pas si sûr…

Gestion pilotée : les avantages

On peut effectivement trouver un certain ombre d’avantages à confier son argent à un professionnel.

Premièrement, il est inutile de passer des heures devant son écran d’ordinateur pour choisir les meilleurs fonds, savoir ce qu’ils contiennent, calculer le risque, le montant de son investissement…

De plus, les gestionnaires professionnels ont de l’expérience et travaillent souvent avec d’autres professionnels du milieu financier : analystes, économistes…

Dans ces conditions, il est tout à fait pertinent de penser que les performances du gestionnaire seront toujours plus élevées que celles d’une gestion individuelle.

Mais est-ce bien toujours le cas ?

Les inconvénients de la gestion pilotée :

Premièrement, il faut savoir que la gestion pilotée n’est pas accessible à tous les investisseurs.

Dans la plupart des cas, elle demande généralement d’investir un montant minimum pour en bénéficier.

Les conditions peuvent d’ailleurs varier d’un établissement financier à un autre.

De plus, cette option engendre aussi des coûts qui peuvent s’élever jusqu’à 2 % par an pour les frais d’entrée, les frais de gestion, etc. (même si dans la plupart des cas, ils tournent autour de 0,85, à 1 %).

Vous les investisseurs long terme, cela peut représenter un coût relativement élevé sur plusieurs années, ce qui aura forcément un impact sur les performances réelles du portefeuille.

Enfin, les performances du gestionnaire seront effectivement toujours meilleures que celles d’un parfait néophyte. Mais ce n’est pas toujours le cas lorsqu'on les compare aux performances d’investisseurs individuels expérimentés qui s’appliqueront à veiller à leurs propres intérêts.

Comment gérer soi-même de façon efficace ?

Ces quelques observations ne signifient pas que gérer un portefeuille est un vrai jeu d’enfant, loin de là.

Cependant, l’investisseur particulier peut tout à fait s’en sortir convenablement dès lors qu’il s’intéresse de près (voire même, se passionne), pour la gestion de son contrat.

Chercher les bons fonds, étudier leur composition, investir au bon moment, calculer les risques…demande une très grande rigueur.

Un tel niveau est-il facile à atteindre ? Non. Mais cela n’est pas impossible.

Et pour celui qui cherche à investir sur le long terme, il s’agit d’abord d’investir de son temps pour apprendre à gérer efficacement un portefeuille et obtenir de bonnes performances.

Pour conclure…

Pour ceux qui en ont les moyens, et qui désirent investir sans se soucier des fonds contenus dans leur portefeuille, la gestion pilotée peut effectivement représenter une solution satisfaisante. Il faut toutefois être conscient des inconvénients que cette option peut comporter.

Mais pour ceux qui préfèrent jouir d’une plus grande liberté tout en réduisant les coûts, la gestion individuelle reste l’idéal.

L’apprentissage n’est pas toujours facile, mais l’expérience obtenue au fil du temps compense largement  ces quelques désagréments.

Sylvain March, Trader Independant et formateur sur www.en-bourse.fr

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Ben de Bourse Ensemble 20/08/2014

Très bon article Sylvain!

 

L'apprentissage pour la gestion individuelle est important et il ne faut pas le négliger. Mais est-ce tant que ça sur une vie? Surtout quand on considère les enjeux: toute une vie à étudier, travailler et épargner. Se donner les moyens de rajouter la dernière pierre à l'édifice en investissant soi-même son épargne est pour moi primordial... et tellement censé! "A no brainer", comme disent les anglo-saxons ;-)

 

Ben