Analyse technique : les indicateurs sont-ils indispensables ?

Sylvain March 0
Analyse technique : les indicateurs sont-ils indispensables ?

L’une des choses que l’on entend le plus souvent quand il s’agit d’analyse technique, c’est qu’il faut obligatoirement utiliser des indicateurs.

Est-ce vrai ? Pas si sûr…


À quoi servent exactement les indicateurs techniques ?

Contrairement à ce que l’on pense souvent, les indicateurs ne sont pas des boules de cristal : ils ne permettent en aucun cas de prédire l’avenir.

Cependant (et c’est là leur fonction première), ils donnent des indications très utiles à l’investisseur : la tendance est-elle haussière ? Baissière ? Y-a-t-il un risque de retournement ? De la volatilité ? Etc.

En ce sens, ils peuvent donner une raison supplémentaire de prendre position en venant appuyer l’intuition du trader qui observe un graphique, par des preuves « visuelles ».

D’ailleurs, certains n’hésitent pas à surcharger leur écran de nombreux indicateurs, pour, disent-ils, ne louper aucune opportunité.
Mais ce système trouve rapidement ses limites, dès que deux indicateurs envoient des signaux parfaitement contradictoires (ce qui arrive assez souvent).


La réalité est toute autre :

Même si on ne peut nier l’utilité des indicateurs, il faut bien avouer que la plupart des indications que l’on recherche sont déjà, justement, sur le graphique.
Avec un peu d’observation et en traçant soigneusement de simples lignes de tendance, on peut tout à fait retrouver beaucoup des informations données par les indicateurs.

C’est vrai, cela demande un certain tour de main, mais il suffit d’un peu d’entraînement.

Le principal avantage de cette méthode c’est que l’écran reste libre de tout parasite visuel. On peut alors se consacrer exclusivement à l’observation du prix.

Pour ceux qui préfèrent tout de même utiliser des indicateurs techniques, il est conseillé dans ce cas de se servir des plus simples et surtout, des plus populaires auprès des traders.

Pourquoi ?

Parce que si de nombreux investisseurs se basent sur les mêmes indicateurs, on peut supposer que la majorité d’entre eux achètera, ou vendra, en suivant les mêmes signaux.
Cela devient donc très pratique quand on souhaite anticiper les mouvements du marché.


Les indicateurs techniques ne sont donc pas obligatoires :

Repérer les sens d’une tendance, s’il y a de la volatilité ou non, si le prix est susceptible de se retourner… est tout à fait possible en observant uniquement l’évolution du prix.

Utiliser les indicateurs uniquement pour « se rassurer » n’est simplement pas une bonne approche.

Il ne faut pas pour autant les sous-estimer.
Dans certaines situations, ils permettent de donner une information en un coup d’œil et permettent de repérer des niveaux sur le graphique où les autres investisseurs peuvent éventuellement réagir.

Mais toutes ces informations doivent obligatoirement être confirmées par l’expérience et l’analyse du trader, la plupart des indicateurs ne fournissant pas de véritables signaux d’entrée en position (ou de sortie).

De plus, superposer plusieurs indicateurs sur le même écran ne favorise ni la lecture ni l’interprétation du graphique, bien au contraire…

C’est pourquoi, en utiliser 2 ou 3 maximum parmi les plus populaires est amplement suffisant pour un trading efficace.

Sylvain March,
Trader Independant et Formateur sur http://www.en-bourse.fr

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.