analyse marchés au 20/02/13

eptrad41 12
analyse marchés au 20/02/13

Un peu de surnaturel de temps en temps pour animer les marchés ne fait pas de mal  alors la séparation de l'activité bancaire et spéculation votée par l'assemblée serait a l'origine de ce mouvement ok et ensuite le zew sur un plus haut depuis 2010 aurait aidé a la poursuite de ce mouvement  ne cherchons pas à comprendre hier matin les signaux étaient haussiers et dans la matinée j'avais remonté la zone de vente à 3733  j'en profite d'ailleurs pour préciser que je rajoute des commentaires en séance si nécessaire il ne faut pas hésiter à regarder de temps en temps cela peu éviter des prises de positions négatives.

Alors regardons en daily c'est tout simplement ahurissant on constate que le cac a transpercé la mma50 et ensuite la 20 et ils ont même réussit à la retourner de peu.

 

Attention malgré tout il va falloir poursuivre la hausse pour la maintenir haussière ce qui n'est pas gagné du tout des hausses surprises sur effet d'annonces à mon sens ne sont pas viables les fondamentaux n'ont pas changé on se dirige toujours vers une année en récession et même si Bercy ne veut pas l'admettre je ne vois pas d'éléments qui changerait cette situation.

Le consommateur a peur et ne consomme que le strict minimum le prix de l'électricité va encore augmenter il devient de plus en plus difficile pour une partie de la population de se chauffer en gros en ce qui me concerne je ne voit que des nuages.

Ce qui évite aussi la rechute reste que les sociétés du cac font des profits les mauvais élèves sont tout simplement virés comme ca pas de soucis ( peugeot alcatel )

Regardons en horaire on a un RSI qui a explosé littéralement a la hausse et qui est donc en surachat évident

On est d'ailleurs proche des plus hauts et un retour sur la mma20 me parait être un minimum à ce stade soit en gros la zone de 3700 points a viser dans l'immédiat et c'est là que cela va se jouer.

 

 

Soit les 3700 reste acquis et support soit on repasse en dessous ce qui nous amènerais a tester 3684

Ce jour il va être difficile d'ailleurs d'imaginer plus bas que 3684 ce sera un bon point de sortie si on y va pour les shorts engagés sur les points hauts

3740 est un point renfort ou point short ce jour il me parait très compliqué d'imaginer plus haut

La cible hebdo à 3533 est bien évidemment mal engagée et reportée mais il ne faut pas rêver cette hausse n'étant pas naturelle a mon sens il y aura probablement un nouveau contre pied à court terme

Malgré tout il y a eu du volume aucune valeur du cac ne clôture dans le rouge très fort.

 

 

Pour les US le dj boosté par le rebond des indices européens s'est hissé au dessus de 14000 et il est resté dans un couloir très serré entre 14020 et 14040.

Le S&P lui a été un poil plus solide avec +0.73 et cherche visiblement a rallier les 1550 points il garde sa cible.

Il est d'ailleurs sorti par le haut de la bollinger la motivation est forte ou est-ce les milliards injectés chaque jour par ben Bernanke qui sont à l'origine de ce délire ?

Les US sont tout simplement en lévitation tel un ballon dans une cage avec une soufflerie qui leur permet de rester collé en haut a un moment donné il va bien falloir revenir a la réalité mais en attendant ca monte inexorablement.

L'euro dollars poursuit son rebond pas grand chose à dire sur ce point juste il faudra surveiller 1.3460 qui une fois passé permettrait de viser plus haut et annulerait le risque de rechute vers 1.3255 .

On aurait en cas de rechute  une ETE et la cible serait très basse on y regardera plus tard

Bonne journée

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Jean-Pierre FRINZINE 20/02/2013

Merci Pascal, je me rends compte que j'ai pu blesser Eric en m'exprimant de cette façon. En revanche, notre égo peut nous aveugler et nous empêche bien souvent de voir la réalité : les banquiers sont là pour remplir leurs caisses.

je m'adresse uniquement à Eric parce que je l'apprécie beaucoup et celà me ferait mal qu'il rentre dans le jeux des banquiers. Je n'ai donc aucune animosité envers lui, bien au contraire.

Cordialement

Jean-Pierre



Maryaeva 20/02/2013

Bonsoir Eric

 

Merci pour vos analyses 

Personnelement, je suis persuadée que l'AT peut encore nous aider à gérer nos positions - 

Jean-Pierre FRINZINE 21/02/2013

Bonsoir Eric,

Enfin, il semble bien que nous allons assister à cette baisse que tu as si souvent formulée.

Bonne nuit.



Alain B 21/02/2013

Merci Eric pour tes analyses qui je pense nous sont très utiles à tous. Mais franchement, je suis pessimistes de plus en plus sur les placements mobiliers en France. On a assisté depuis quelques années, sur certaines valeurs du CAC à un jeu de massacre  (ex : Alstom, Alcatel, France telecom, ect,.. ). Les investisseurs sérieux de long terme sont partis, le patrimoine industriel fond comme la neige au soleil. Il ne reste que quelques investisseurs motivés et face à eux on retrouve des requins qui n’hésiteront pas à exploiter les quelques pépites restantes avant de tout couler si nécessaire.  L’avenir de notre pays et de l’Europe dépendra d’une politique d’investissement ambitieuse que nos dirigeants doivent mettre en place. Sans cela on sera toujours la dernière roue de la charrette mondiale.  Investir aujourd’hui en France, c’est comme jouer à la roulette russe, ce n’est que du spéculatif à court terme et pour le long terme il faut acheter le CAC que quand il est à 2800 pts. En un mois, on peut atteindre 4000 pts sur le CAC comme revenir à 3500.

eptrad41 21/02/2013

le top départ est donné la ce matin on a un beau gap de rupture qui a mon avis ne sera pas fermé avant un bout de temps

Jean-Pierre FRINZINE 21/02/2013

Bonjour Alain,

Une politique d'investissement n'est possible que si nous en avons les moyens.

Pour relancer la machine, il faut commencer par la réparer en diminuant ses charges de fonctionnement. Le gouvernement actuel préfére augmenter nos impots et certainement pas son train de vie. En augmentant les impots ils freinent la consommation et provoque la recession.

Jean-Pierre FRINZINE 21/02/2013

Je voulais dire que le gouvernement ne veux pas diminuer son train de vie.