Le PETROLE, bien parti pour atteindre les 100$

Jérôme Boumengel 0
Le PETROLE, bien parti pour atteindre les 100$

Vagues de froid en Europe et en Amérique du Nord, regain de tensions entre les deux Corée, voici les principaux arguments entendu ces dernières semaines dans les commentaires à propos de la hausse des prix du pétrole. Ajoutons également que l'Agence internationale de l'énergie a réévalué pour la troisième fois consécutive sa prévision de consommation pour 2011. L'AIE, qui représente les intérêts des pays industrialisés, a en effet récemment augmenté son estimation de 260.000 barils par jour, en raison d'une nette hausse de la consommation en Amérique du Nord et en Asie enregistrée ces derniers mois.

Au total, l'agence table sur une croissance de la demande mondiale de 1,5 % en 2011, à 88,8 millions de barils par jour, après un bond de 2,9 % cette année. Par ailleurs, l’OPEP a décidé de ne pas augmenter ses quotas de production, lesquels sont inchangés depuis décembre 2008. Rappelons également les récents propos du secrétaire général de l'organisation, qui indiquaient que si le baril de pétrole atteignait les 100 dollars sous l'effet de la spéculation, l'OPEP ne bougerait pas.

Ce chiffre de 100 dollars n’est pas anodin d’un point de vue de l’analyse technique. Non seulement il correspond à un seuil psychologique au sens strict, mais il coïncide également  avec l’objectif de sortie d’un triangle symétrique. Dans la mesure où la récente hausse du contrat à terme coté au NYMEX, est renforcée par la présence d’une pression acheteuse, la probabilité d’une remontée à 100$ est importante.

© Tendance – Tous droits réservés.

graphique petrole wti

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Écrit par
Yves Ravistre
Avatar par defaut