Pourquoi nous restons à l'écart du CAC40 ?

Jérôme Boumengel 0
Pourquoi nous restons à l'écart du CAC40 ?

La réponse à cette question se trouve dans l’évolution de la pression acheteuse et de la pression vendeuse depuis le mois de septembre dernier. Pour ce faire nous utilisons l’OBVGRAM, un outil qui mesure le rapport entre ces deux grandeurs, une sorte d’OBV en plus pertinent, mis au point par Jérôme Boumengel et décrit dans son livre Psychologie boursière et Prévision chartiste.

Que dit cet indicateur depuis deux mois ? La réponse est évidente : il baisse (cf. graphique ci-dessous). Qu’est ce que cela veux dire ? Que les volumes baissiers sont plus importants que les volumes haussiers ; autrement dit, et pour faire simple, que les jours où l’indice CAC40 enregistre une baisse, celle-ci s’accompagne de volumes (en nombre de titres) plus importants que les jours où le CAC40 progresse. 

Cette divergence d’évolution entre la progression du CAC40 et son OBVGRAM témoigne d’un essoufflement de la tendance haussière de l’indice, qui se traduit depuis le mois de septembre par la formation d’un biseau ascendant. Une sortie par le bas de cette phase de distribution est donc très probable. Il semble même qu’elle ait eu lieu ce jeudi 11 novembre, avec des volumes importants pour un jour férié.

(C) Tendance - Tous droits réservés.

graphique obvgram 

 

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Écrit par
Yves Ravistre
Avatar par defaut