Prime de risque et indice CAC40

Jérôme Boumengel 0
Prime de risque et indice CAC40

Les sociétés du CAC40 ont publié leurs résultats. En 2009, elles ont réalisé des profits de 47 milliards d’euros, en baisse de 20% par rapport à 2008. Pour 2010 les perspectives sont à la hausse. Selon le consensus Bloomberg, la croissance des résultats est attendue en progression de l’ordre de 18% en moyenne. 

Sur la base de ces anticipations, le PER du CAC40 ressort actuellement à 15,1, un niveau qui coïncide avec la moyenne de ces dix dernières années ; la Bourse parisienne semble donc correctement évaluée. Rappelons qu’il y a un an, en mars 2009, le marché se contentait de valoriser 9 fois les résultats attendus pour l’exercice 2010. 

Mais depuis cette date, l’aversion au risque a fortement diminué et les actions françaises ont sensiblement surperformé les emprunts d'Etat. En effet, après avoir atteint un niveau inouï en novembre 2008, à plus de 8%, notre prime de risque est progressivement revenue sur sa moyenne historique à 2,2% (cf graphique ci-dessous). 

Cette diminution de l’aversion au risque s’est logiquement accompagnée d’une augmentation de la demande pour les actions françaises, l’indice CAC ayant enregistré une progression de près de 45%. 

La crise grecque a toutefois ravivé l’aversion au risque, entrainant une remontée de notre prime de risque à 4%, tout en stabilisant l’indice CAC40 au-dessus d’un support graphique à 3570 points. Cette prime de risque s’est un peu tassée depuis quelques semaines, pour revenir à 3,1%. Si cette tendance se poursuivait, le CAC40 devrait renouer avec le niveau des 4000 points. 

© Tendance - Tous droits réservés.

prime de risque et indice cac40

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.