L’indice CAC40 devrait remonter à 4168 points en 2013


Voilà, c’est fait. L’indice CAC40 a dépassé le seuil des 3600 points et nous sommes maintenant en 2013. J’en profite pour vous présenter mes meilleurs vœux. Du succès sur les marchés boursiers et surtout une bonne santé, puisque comme disait Francis Blanche : " Quand on a la santé, ce n’est pas grave d'être malade." 

Concernant la bourse, et si j’en crois le consensus des gérants, 2013 devrait être un bon millésime pour les actions françaises. Je suis d’accord avec ce scénario, et je l’ai répété à plusieurs reprises depuis quelques mois. Pour faire fructifier son capital, c’est en Bourse qu’il fallait être en 2012. Et très probablement, ce sera encore le cas en 2013.

La progression réalisée en 2012 devrait donc se poursuivre en 2013. A quel rythme ? Difficile à dire, mais le consensus des gérants suggère une hausse de l’indice CAC40 de l’ordre de 15%. Ce chiffre n’est pas anodin. Non pas parce qu’il représente la progression de l’indice réalisée en 2012, mais parce que 15% correspond au taux de croissance moyen des bénéfices des sociétés du CAC40 attendu par les analystes financiers pour 2013 (par rapport à 2012).

C’est une projection légitime et basée sur les fondamentaux des sociétés. Toutefois, ce genre de calcul se révèle rarement juste. Début 2012, le consensus tablait sur une croissance des bénéfices de l’ordre de 6%. Au final, l’indice a pris 15% de hausse.

Ce dont je suis sûr à 100%, c’est que pour le moment, la tendance haussière du CAC40, amorcée au mois de juin dernier, ne faiblit pas. La pression acheteuse reste toujours supérieure à la pression vendeuse. Le scénario d’une remontée de l’indice sur ses plus hauts de 2011, soit 4168 points, me paraît crédible au cours de l’année qui vient.