CAC 40 : les 3600 points restent mon principal objectif


Pas de changement majeur depuis ma dernière analyse sur l’indice CAC40, qui demeure orienté à la hausse. On aura toutefois pu noter une faiblesse à court terme entre la tentative de l’indice pour dépasser le niveau des 3500 points et l’essoufflement de la pression acheteuse, visible par une diminution du ratio d’équilibre entre volumes haussiers et baissiers. Cette fragilité à court terme dans la relation entre les prix et les volumes, s’est traduite sur le marché par des prises de bénéfices. Celles-ci pourraient encore se poursuivre et ramener l’indice CAC40 vers les 3350 points. Je reste toutefois confiant dans la capacité de l’indice à atteindre la cible des 3600 points d’ici la fin de l’été.





Le point sur le portefeuille Tendance CAC40 :

Par rapport au 13 août dernier, date de ma dernière newsletter, le portefeuille a augmenté sa surperformance de 1 point de base. Ce portefeuille, équipondéré et constamment investi sur 10 actions du CAC40, est géré à partir des seuls critères du PER et de la prime de risque. Depuis le début de l’année, il affiche une progression de +18,7% contre +8,7% pour l’indice parisien.

Au 24 août, les titres qui composent le portefeuille étaient les suivants :





En ce début de semaine, je procède au réaménagement suivant : vente de LAFARGE et SANOFI ; achat de BOUYGUES et FRANCE TELECOM.

Dans un souci de transparence du calcul de la performance du portefeuille, les ventes de LAFARGE et SANOFI seront créditées sur la base du cours de clôture de lundi, tandis que les achats de BOUYGUES et France TELECOM seront débités sur la base des cours d’ouverture du lendemain. Autrement dit, je vends d’abord et j’achète ensuite.