CAC 40 : consolidation à court terme


En dépit de toutes les mauvaises nouvelles, je trouve que la Bourse de Paris fait preuve d’une belle résilience, pour reprendre un mot à la mode. Le repli de la semaine passée ne remet pas en cause le redressement entamé au mois de juin. Il s’est fait sans pression vendeuse, comme l’atteste l’orientation haussière du ratio entre les volumes haussiers et les volumes baissiers. Il n’est donc pas interdit de penser que les mauvaises nouvelles ont déjà été intégrées dans les cours, d’autant que la probabilité d’un cataclysme financier a fortement baissé.

On devrait assister à une période de consolidation entre le support des 3100 points et la résistance des 3290 points. Une fois la consolidation achevée, l’indice CAC40 devrait repartir à la hausse, à l’assaut des plus hauts du mois de mars.





Sur les 15 derniers jours, le portefeuille Tendance CAC40 a légèrement surperformé son indice de référence de 0,2 point de base. Depuis le début de l’année, le portefeuille affiche une hausse sensible de + 9% tandis que l’indice CAC40 ne progresse que de + 0,5%.

Cette semaine, je ne procède à aucun réaménagement du portefeuille, dont la composition est répartie de manière équipondérée entre les 10 lignes suivantes :

 

AIR LIQUIDE

AXA

BNP PARIBAS

LAFARGE

L’OREAL

MICHELIN

SANOFI

TECHNIP

VINCI

VIVENDI