Le sentiment des investisseurs particuliers

Jérôme Boumengel 0
Le sentiment des investisseurs particuliers

Les sondages boursiers mesurent l’état d’esprit des intervenants du marché, préalablement à leurs actes d’achat ou de vente, et au moment où l’enquête est réalisée. Les investisseurs sondés sont choisis parmi une population de professionnels : gérants de FCP ou de SICAV, gérants de portefeuilles ou traders pour comptes propres. 

Ils peuvent également être choisis auprès d’investisseurs particuliers. Ce deuxième cas est particulièrement intéressant dans la mesure où les investisseurs privés sont habituellement considérés comme des « mains faibles ».

Le sondage le plus populaire auprès des particuliers est très certainement celui réalisé par l’Association Américaine des Investisseurs Individuels (AAII). Dans ce sondage qualitatif, réalisé chaque semaine depuis 1987, il est demandé aux membres de l’association de donner une opinion haussière, baissière ou neutre, sur l’évolution de la Bourse américaine au cours des six prochains mois. Le résultat obtenu permet notamment de calculer le Bull/Bear ratio, c'est-à-dire le rapport entre le pourcentage des opinions haussières et baissières.

A l’heure où Wall Street donne quelques signes de faiblesse, il n’est donc pas inutile de s’intéresser à l’opinion des investisseurs particuliers. Le dernier sondage, publié hier, fait état d’un léger consensus baissier de l’ordre de 43%, contre 37% d’opinions haussières et 20% d’opinions neutres. 

Si l’on raisonne en tendance, le Bull/Bear ratio se situe à 1,03 contre un dernier plus haut à 1,53 touché le 14 janvier dernier (cf graphique ci-dessous). Depuis cette date, le rapport de force est donc favorable aux baissiers, ce qui devrait maintenir Wall Street dans une situation  d'hésitation et de consolidation.

© Tendance - Tous droits réservés.

bull bear ratio


Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.