Alerte sur les Bourses mondiales !

Jérôme Boumengel 18
Alerte sur les Bourses mondiales !

Le mouvement de baisse engagé sur les Bourses mondiales à l’initiative de Wall Street, début février, est toujours d’actualité. Si la tendance de fond (celle qui perdure depuis la fin de la crise des subprime) demeure haussière, notamment parce qu’elle est toujours soutenue par des prévisions de bénéfices en hausse, nous pensons toutefois qu’il existe encore un risque que la consolidation se poursuive à court terme. Nous pensons que l’indice MSCI AC World pourrait encore perdre 8% et revenir à 470 points, contre un niveau actuel de 515 points.

La raison qui nous amène à ce scénario concerne la dégradation du sentiment des investisseurs avec notamment le retour en force de l’aversion au risque. La prime de risque sur l’indice MSCI qui était à 3,7% en janvier, est remontée actuellement à 4,4%. La raison de cette poussée de l’aversion au risque chez les investisseurs est certainement à chercher du côté de la remontée des taux d’intérêt aux Etats-Unis et des craintes de guerre commerciale entre ce pays et le reste du monde. Pour l’heure, les prévisions de bénéfices restent orientées à la hausse, mais pour combien de temps encore ?

 

Sur le plan technique, il est intéressant de constater que le mouvement de baisse du début d’année est intervenu après que l’indice MSCI ait touché la borne haute d’un canal haussier de long terme, ce qui renforce la pertinence de cette figure chartiste. Par ailleurs, si l’indice se situe dorénavant à 6% en dessous de ses plus hauts de l’année, la progression depuis le point bas de février 2016 est encore conséquente. Avec une hausse de 46%, le marché nous paraît encore suracheté et un retour de l’indice MSCI à 470 points permettrait de revenir à une situation plus équilibrée. A noter que ce niveau correspond au support ascendant du canal.

 

© Copyright Jérôme Boumengel  -  Pour toute reproduction ou toute citation, le nom de l’auteur et la source devront être mentionnés.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Jacques 19/06/2018

Merci Jérôme,

Résumé succint, j'aime!!

doit-on aussi comprendre de ton analyse que tu ne prévois pas de véritable krach boursier... encore une possibilité de l'indice MSCI de 8%et après, une nouvelle hausse?..

Bien à toi,

Jacques 

Jérôme Boumengel 19/06/2018

Merci Jacques,

La chute de 8% peut se faire en seulement quelques jours ce qui s'apparenterait à un mini krach, mais je ne vois pas pour le moment de risque de retournement majeur de la tendance.

Oui, après ce mouvement de consolidation j'opte pour une reprise graduelle de la hausse.


fabulous 19/06/2018

bjr Jerome, merci pour l'analyse. Est ce que cette baisse viendrait des émergents, mais que dans le meme temps les indices core pourraient continuer de monter (du genre SP500 evrs 3000 pts et cac 6000 comme discuté dans des postes plus anciens) merci

Jérôme Boumengel 19/06/2018

Bonjour Fabulous,

Oui, début mai j'envisageais une remontée du CAC40 à 6000 points, mais le mouvement s'est arrêté brutalement (tarifs douaniers imposés par Trump) et le CAC40 fait maintenant apparaître une figure ouverte de type broadening ! Il y a un risque qu'il revienne à 5000 points, voire 4600 si ce support était enfoncé.

Tous les indices montrent des configurations baissières à court terme.

Face à ce risque, je pense qu'il vaut mieux s'éloigner des actions pour le moment et attendre que les configurations redeviennent positives.


eazy-e 19/06/2018

Bonjour Jerome, quel serait l'objectif de baisse du nasdaq si le msci continuait a corriger? Merci pour cette analyse:)

Eric

Jérôme Boumengel 20/06/2018

Bonjour easy-e,

je pense que le nasdaq pourrait facilement retomber à 6900 points dans un premier temps.


klougg 20/06/2018

UN retour sur les 450 à envisager ? Et lorl dans tout ça.... devrait tirer son épingle du jeu non ?

Jérôme Boumengel 20/06/2018

oui, il peut résister, mais je doute qu'il aille bien haut et une fois la corrections sur les actions terminée, il devrait s'effondrer.


eptrad41 20/06/2018

hello Jérôme ! comme pour l'or sur ce coup je ne suis pas en phase mais bon c'est bien ça permet aussi de croiser les avis ! Pour moi suivant mon décompte déjà je suis sur une vague (( 5)) démarrée à 5038 alors repasser sous 5038 invaliderait mon décompte et recadrerait le haut de mai en haut de (( 3 )) . Dans cette option j'ai bien du mal à y voir une logique de décompte de cette vague (( 3)) avec nombre de sous vagues qui deviendrait assez bizarre ! on verra -J'ai aussi en parallèle des figures harmoniques qui restent valides et qui me donnent des cibles hautes ! ( butterfly sur us 500 qui me donne 2965 et deep crab sur Dax qui me donne 14760) Note aussi en uts courtes sur le s&p un biseau d'élargissement descendant avec donc une logique de sortie par le haut ! Mon décompte s&p reste valide mais le point bas du dow jones me permet d'en douter car lui de son coté l'a invalidé alors je les mets entre parenthéses pour l'instant! En résumé de gros doute mais de la à envisager 4600 sur le cac j'ai du mal ! Suivant mon décompte vague ( 2) de (( 5)) qui retrace à 61.80 % ce qui donne 5275 -Cette vague doit se faire en 3 phases ( abc ) et on serait sur la c donc dans l'immédiat pour moi tout reste cohérent - En cassure nette de 5275 dans ce cas 5104/108 possible mais dans mon décompte ce serait le max - A suivre donc les péripéties du marché - Bonne Soirée

Jérôme Boumengel 20/06/2018

Bonjour Eric,

Je suis surtout inquiet par la montée en puissance des facteurs de risque : guerre commerciale, remontée des taux d'intérêt aux Etats-Unis, incertitude en Italie... A cet égard, le dernier chiffre du ZEW, publié le 12 juin dernier est éloquent : -12,6 pour le climat économique en zone euro pour les 6 prochains mois ! C'est la première fois depuis juin 2016 que cet indicateur tombe en zone négative. Alors c'est vrai qu'un chiffre ne fait pas une tendance, mais quand même.

Concernant le CAC40, la configuration graphique n'est guère engageante. Ne voit t'on pas apparaître un broadening avec implications baissières ? La pression acheteuse n'est-elle pas en train de laisser la place à une pression vendeuse ? Bref, le risque est important que le contrat à terme revienne sur le support des 4850 points.


eptrad41 21/06/2018

Oui tu n'as pas tort et je remarque aussi que les sous vagues censées être puissante sont vite vendues ! En fait les vendeurs sont encore à mon sens un peu faible et se rachètent vite ce qui bloque les replis - En face des acheteurs ne se bousculent pas non plus ! À ma dernière maj j'ai aussi noté que les bénéfices restaient solides mais en léger recul ! Si ce recul se confirme je reverrais mes cibles hautes a la baisse -En vision elliotiste ne pas oublier qu'on est sur la dernière vague et qu'elle peut capoter à tout moment ( version tronquée ) C'est donc encore haussier pour moi mais très fragile et la baisse de l'or à mon sens est un guet appen car je ne note pas de réelle accélération  ! Si le facteur risque augmente logiquement le GOLD a minima devrait résister mais il baisse ! gentiment mais il baisse ! Pour moi ça reste une anomalie et je doute de cette cassure - En résumé je reste donc positif mais en ce qui me concerne pas confiant sur la date d'entrée en bear market que j'avais estimée en 2019 et qui pourrait voir le jour plus vite que prévu ! Mais bon il pourrait y avoir avant un lessivage de bears du style gros poussée des indices ! un bouquet final en quelque sorte -Je suis aussi en phase sur ta réponse à faboulus qui précise qu'il est prudent de rester à l'écart des actions ! c'est effectivement prudent - Et méme la vague 3 de 5 quand elle démarrera je me demande si elle sera aussi puissante qu'attendue ? Et encore sous réserve que mes décomptes soient corrects ?? pas sur du tout au final ! Coté pression acheteur vendeur le logiciel WALDATA donne cette info !! en mensuel rouge vif sur le cac et vert foncé sur le s&p - Dax 1 barre verte et dow jones 1 barre rouge - En annuel ca donne 1 barre verte sur le cac ( la pression haussiére s'étteind gentiment ) Le dax en annuel est a 50/50 et les us encore plein pot au vert !!

 

 


Jérôme Boumengel 21/06/2018

Concernant l'or, je ne sais pas si c'est un guet-apens, mais il faudrait que le seuil des 1250$ soit enfoncé pour que survienne le signal entrainant une accélération baissière.


eptrad41 21/06/2018

auplata t'en pense quoi ? perso a ce prix j'en ai pris un peu et je trouve qu'ils y vont fort dans la baisse !! ca tourne a une moyenne de 10 % par semaine je trouve ca énorme


eptrad41 21/06/2018

super timing !! bravo

Jérôme Boumengel 21/06/2018

Auplata ? Je ne suis pas cette valeur, mais je viens de voir que la chute est impressionnante ! Des rumeurs de malversations ? de faillite ?

Cela dit, à 0,07$ tu ne risques pas grand chose, c'est comme si tu achetais un call, sans l'effet temps.


eptrad41 21/06/2018

Non pas de rumeur enfin pas a ma connaissance !! perso pris position pour échéance a plus d'1 an je regarde bien au dela de 0.20 !! a quelques années grahiquement elle peut aller haut !! fondamentalement pour l'instant difficile de regarder au dessus de 0.20/0.30  mais comme tu dis a ce prix risque quasi nul -


nico1334 21/06/2018

Bonjour, personnellement j'ai une question de très long terme sur les US. Tout le monde s'attend à ce que l'on rentre en bear market (perso aussi). Toutefois j'ai une question existentielle. Quand je regarde en mensuel le S&P, le précédent bull market a duré de 1974 à 2000 soit 26 ans puis 9 ans de correction en A,B,C. Le bull market a commencé en 2009 soit 9 ans, mais avant de rentrer en bear market LT, il faudrait sans doute une quizaine d'année supplémentaire. Il est vrai que cela fait longtemps que l'on n'a pas touché la moyenne mobile 50 mois (en rose), mais si je regarde encore sur les le très long terme, on peut avoir des périodes de 5 ans. La dernière c'était en 2016 (à peu près) donc cela nous amène à 2021 avec une extension haussière excessive que l'on n'a pas encore connu.

Jérôme Boumengel 21/06/2018

Votre remarque sur la moyenne mobile à 50 mois me paraît pertinente. On peut revenir dessus de 2 manières : les prix stagnent pendant de nombreux mois et c'est la moyenne qui les rejoint, ou les prix chutent jusqu'à la moyenne. J'ai une préférence pour le second scénario.

Je ne suis pas sûr que parce que le précédent bull market a duré 26 ans, l'actuel dure aussi longtemps. Si l'on considère que le mouvement de hausse de 1974 à 2000 est une extension, il n'y a pas lieu d'envisager, selon la théorie d'Elliott, que la suivante soit aussi longue. Il faut s'attendre à ce que ce soit une simple vague d'impulsion haussière, dont la durée pourrait être identique à la durée de la vague de consolidation précédente.

Par ailleurs, mon scénario baissier est plutôt celui d'une consolidation que d'un retournement de tendance. Pour qu'il y ait retournement sur les indices, il faudrait que la conjoncture économique donne des signes de retournement, ce qui n'est pas le cas actuellement, en tout cas pas aux Etats-Unis.