ADVAXIS : Une société de Biotechnologie sous-valorisée

Sacha Pouget 0
ADVAXIS : Une société de Biotechnologie sous-valorisée

Il y a selon moi une opportunité sur le titre de Biotechnologie Advaxis, coté sur le Nasdaq. Cette petite société présente un profil en Low Risk / High Reward : le risque de Baisse est de 35% environ, pour un potentiel de 60 à 95%.

 

Présentation de la société

 

Advaxis est une petite société de biotechnologie cotée sur le Nasdaq sous le Ticker ADXS (valorisation : 42 Millions de dollars). Créée en 2002 et basée à Princeton dans le New Jersey, elle emploie 11 personnes. Ses domaines de spécialité sont le développement d'immunothérapies contre le cancer et les maladies infectieuses. La plateforme technologique de l'entreprise permet de générer une réponse immunitaire avec son adjuvant, visant à diriger un antigène, permettant la diminution de la tumeur.

 

Les produits en développement de la société, directement développés par la société ou par des collaborations stratégiques, comprennent ADXS-HPV qui est en cours d'évaluation dans des essais cliniques pour le cancer du col de l’utérus, le cancer de la tête et du cou, et le cancer anal. Ses produits en phase de développement clinique comprennent également ADXS-PSA pour le cancer de la prostate, et ADXS-cHER2 pour le cancer du sein, de l'estomac, et d'autres cancers chez les humains mais aussi le cancer du chien (ostéosarcome).

 

Evolution du cours d’ Advaxis (ADXS) sur 2013:

 

Tel qu’on peut le constater sur ce Graphique, le cours a été très volatile au cours de l’année 2013, avec un plus haut annuel de 19,37$ (le 08/02/13) et un plus bas annuel de 2,65$ (le 03/09/13) ce qui en fait un titre très spéculatif. Les volumes moyens sont faibles : de seulement 235 000 titres par séance en moyenne sur les 3 derniers mois, ce qui en fait un titre peu liquide.

 

Principaux programmes de développement

 

Voici les principaux essais cliniques en cours (et les résultats cliniques publiés):

 

1-Essai clinique de Phase II pour le ADXS -HPV dans le traitement du cancer du col de l’utérus (pour les patients en rechute)

 

Des résultats encourageants ont été publiés. Le 9 Novembre dernier, Advaxis a annoncé les résultats de survie définitifs dans le suivi des patients à 18 mois dans une étude évaluant l' innocuité et l'efficacité de l’ ADXS-HPV avec et sans cisplatine chez 110 patients (deux cohortes de 55 patients). Le principal critère d'évaluation de l'étude était la survie globale à 12 mois. Ces données ont été présentées lors d’un congrès (le CTCI). Advaxis avait lancé cette étude de phase II en Novembre 2010 en Inde dans 22 sites. L'inscription des patients a été achevée en Mai 2012. Tous les patients ont été préalablement traités par chimiothérapie, la radiothérapie ou les deux.

 

Il est important de préciser que l’ADXS-HPV a reçu la désignation de médicament orphelin de la part de la FDA pour le traitement du cancer du col de l’utérus. Ce qui implique, en cas d’approbation, une extension de brevets, et un processus réglementaire accéléré.

 

Résultats cliniques publiés dans l’ étude de Phase II (source) : les données finales de survie de 18 mois ont été de 28 % (31 patients / 110). La survie à 12 mois était de 36 % (39 patients / 110) ce qui est très significatif par rapport aux données historiques de 5% seulement. La survie médiane dans l'étude Advaxis était d'environ 8,5 mois ce qui est significatif. Le produit ADXS-HPV a été bien toléré, et se compare favorablement avec l'agent de chimiothérapie.

 

Newsflow à suivre: Advaxis envisage maintenant de participer à une réunion avec la FDA bientôt (faisant suite aux résultats de Phase II et pour préparer le design de l’étude de Phase III). Par la suite, deux essais de phase III seront effectués. Les données positives sur l’ ADXS-HPV peuvent entraîner la signature d’un partenariat lucratif pour la société, qui pourrait intervenir à tout moment.

 

2-Deux essais cliniques de phase I / II pour le ADXS -HPV dans le traitement du cancer de la tête et du cou (pour les patients diagnostiqués)

 

Résultats précliniques publiés : L’ étude préclinique (l’ADXS-HPV en association avec un anticorps anti-PD- 1), dont les résultats ont été publiés le 5 Septembre 2013, a montré pour le moment une amélioration significative de l'efficacité immunitaire et thérapeutique dans le traitement du cancer de la tête et du cou. En outre, l'étude a montré qu'une réduction significative de cellules T régulatrices (Treg) et des cellules myéloïdes suppressives dérivées ( MDSC ) à la fois dans la rate et le micro-environnement de la tumeur. L'addition d'anticorps anti- PD- 1 pour le traitement d'immunothérapie a abouti à une augmentation significative des réponses immunitaires spécifiques de l'antigène dans la périphérie de la tumeur. En conséquence, cette combinaison de traitement conduit à une inhibition significative de la croissance tumorale entraînant une survie prolongée et une régression complète des tumeurs chez les personnes traitées.

 

Il est important de préciser que l’ADXS-HPV a reçu la désignation de médicament orphelin par la FDA pour le traitement du cancer de la tête et du cou. Ce qui implique, en cas d’approbation, une extension de brevets, et un processus réglementaire accéléré.

 

Newsflow à suivre: Advaxis a annoncé le 23 Octobre 2013 que le premier patient avait été dosé dans l’étude appelée REALISTIC. Il s’agit d’une phase I / II étudié chez 27 patients, financée par le centre Cancer Research UK. Cette étude est menée dans 3 Hôpitaux (Université de Liverpool, Université de Londres, et Université du Pays de Galles à Cardiff).

 

L' étude portera sur la sécurité et l'efficacité de l’ ADXS-HPV dans la prévention des récidives de cancer de la tête et du cou (responsable de 3% des cancers selon l'American Cancer Society, 2x plus fréquent chez les hommes que chez les femmes) chez les patients qui ont été traités (chirurgie, radiothérapie et / ou chimiothérapie, seuls ou en combinaison). Les taux de récidive chez les patients sont élevés, de plus de 80% dans les 2 ans selon certaines études. Il y a aussi un besoin insatisfait aux vues des options thérapeutiques.

 

Aussi, le 20 Novembre 2013, Advaxis annoncé que l'École de médecine de l’Hôpital du Mont Sinaï (un établissement réputé aux US) lancera une autre étude de phase I / II de ADXS - VPH chez 25 patients. C’est rassurant car un centre va enroller des patients aux US, ce qui est important pour la suite. Dans cette étude, 15 patients recevront l’ ADXS-HPV suivi d’une chirurgie (la norme de la thérapie de soins), et 10 patients serviront de groupe témoin et n’auront qu’une chirurgie.

 

Les résultats cliniques de ces études seront une première étape importante vers la compréhension du potentiel de l’ ADXS-HPV pour traiter ce type de cancer avant la chimiothérapie et / ou la radiothérapie. On aura alors un début de preuve du concept pour ce produit dont le besoin est important.

 

3-Un essai clinique de phase I / II pour l’ ADXS-cHER2 dans le traitement du cancer canin

 

En plus des programmes cliniques humains d'essai, la société développe également le produit ADXS-cHER2 dans le traitement de l’ostéosarcome (cancer canin). L’ostéosarcome canin est une des principales causes de décès chez les chiens, qui cause des tumeurs se formant sur les os des pattes. ADXS-cHER2 est une immunothérapie Lm- LLO pour les cancers surexprimant HER2 (le gène responsable du cancer du sein, de l'estomac et d'autres cancers chez l'homme et pour l'ostéosarcome chez le chien).

 

Le 2 Août 2012, Advaxis a annoncé le lancement d'une étude de phase I pour l’ ADXS-cHER2, en association avec l'école de médecine vétérinaire de l'Université de Pennsylvanie, évaluant l'innocuité et l'efficacité du produit. Dans cet essai, les chiens ont été traités avec une immunothérapie est pour stimuler le système immunitaire du chien pour attaquer les cellules cancéreuses qui expriment le marqueur HER2. Le but était d' induire une immunité anti-tumorale, permettant de prolonger la survie.

 

Résultats précliniques (source) : Le 17 Juillet 2013, la société a annoncé des données préliminaires positives sur 2 des 3 groupes traités (6 chiens / 3 chiens par groupe de dose) montrant un avantage significatif de survie pour les chiens qui ont reçu la norme de soins plus l’ADXS-cHER2 comparativement à 11 chiens dont les propriétaires n’ont pas participé à l’essai, mais qui ont été suivis pour la survie. À ce stade de l'étude sur 8 des 9 chiens traités avec ADXS-cHER2 sont vivants, contre 5 des 11 chiens dans le groupe témoin. ADXS-cHER2 continue d'être bien toléré par les chiens avec des effets légers du traitement faciles à gérer comme de la fièvre, une augmentation du rythme cardiaque, et des vomissements.

 

Newsflow à suivre: Une fois la fin de l'étude de Phase I, une phase II débutera avec plusieurs doses. Il y a une opportunité commerciale importante pour ADXS-cHER2 sur le marché de la médecine vétérinaire. ADXS-cHER2 a le potentiel pour fournir de partenariat avec Big Pharma. Selon la Direction, Advaxis discute de ces données avec les divisions de santé animale de plusieurs grandes sociétés pharmaceutiques.

 

Finances

 

Chiffre d'Affaires0 millions $ en 2012 (la société n’a aucun produit disponible sur le marché, et ne dispose d’aucun partenariat).

 

Résultat Net: Perte de -12,8 Millions $ en 2012 (contre 9,65 Millions $ en 2011)

 

Dettes: la société n’a aucune Dette.

 

Cash : La société a annoncé le 22 Octobre une grosse augmentation de capital. Alors que le nombre de titres en circulation était de 4,78 Millions de titres, la société avait annoncé la création de 6,61 millions de titres supplémentaires à un cours de 4,0$. Soit pour un montant de 26,50 millions de dollars. Il y a maintenant 11,79 millions de titres en circulation. Ce qui donne une valorisation (au 05/12/13) de 42,55 Millions $. Le Cash représentant 62,3% de la valorisation. Le Cash par titre est de 2,25$. Ce qui semble être la valorisation minimum théorique de la société.

 

Aux vues de la consommation de trésorerie (le cash burn est de 3 millions de dollars par trimestre), l’autonomie financière est importante, apportant beaucoup de visibilité : elle court jusque mi-2015. On peut donc exclure a priori toute augmentation de capital à court terme.

 

Conclusion

 

La société paraît faiblement valorisée, aux vues des développements dans le Pipeline. De plus, la position de trésorerie est importante (plus de 60% de la valorisation). Plusieurs programmes avancés sont en développement, ce qui diminue l’exposition à un mono-produit. Le Newsflow  nous montre que plusieurs annonces sont attendues lors des prochains mois, à commencer par un partenariat potentiel pour ADXS-cHER2 et des résultats cliniques.

 

J’estime que le potentiel de hausse ressort à 60 à 95% environ, soit un cours de 6 à 7$.

 

J’estime que le potentiel de baisse ressort à 35% environ, soit un cours de 2,25$. A ce cours de 2,25$ cela signifierait qu’il y a une forte discrimination pour le titre, sachant que le marché ne prendrait pas en considération les brevets de la société ni même son pipeline.

 

La société est quand même peu liquide, et ne réalise aucun chiffre d’affaires avec de fortes pertes. Le titre est aussi très volatile, ce qui en fait un pari très spéculatif

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.