10 raisons d'être bullish sur l'or

Sovanna SEK 10
10 raisons d'être bullish sur l'or

Depuis le début de l'année 2013, l'or a pris du plomb dans l'aile. En effet, la relique barbare sous-performe nettement. Certains détracteurs prédisent l'éclatement de sa bulle du fait que la crise de la zone euro est en passe d'être réglée lentement mais sûrement. De plus, la reprise de l'Oncle Sam sera vigoureuse pour les prochaines années. En gros, tout va bien et en route pour la nouvelle croissance qui ne viendra jamais. Faut-il se débarasser de l'or, la valeur refuge par excellence ? Moi, je dis non car il y a au moins 10 raisons qui me disent le contraire sur le long terme :



1. L'or n'a pas de contrepartie car il n'est pas adossé à la signature d'un ou plusieurs Etats ou celle des organismes étatiques. Tout le contraire du dollar, de l'euro ou du yen qui sont dépendants de leur banque centrale. De ce fait, le métal jaune garde une valeur et est à l'abri d'un défaut de paiement, d'une dévaluation ou d'une dépréciation monétaire.

2. Notre système bancaire ne sera pas solvable et pérenne sur le long terme. Vous pouvez le vérifier sur un de mes articles de mon blog sur nos banques françaises : http://geny-finances.blogspot.com/2013/04/tout-savoir-banques-francaises.html

3. Les majorité des Etats occidentaux ont un ratio de dette publique / PIB trop élevé qui n'est pas tenable pour soutenir leur croissance dans les années à venir. Par exemple, celui de la France a atteint une cote d'alerte de 90.2 % du PIB. Cela confirme que la deuxième puissance de la zone euro montre des signes de faiblesse.

4. Les placements sans risque sont et seront très risqués à l'image des obligation d'Etats lors de la crise de la zone euro. Concernant les placements préférés des épargnants français dont le Livret A et l'assurance-vie fond euros, ces derniers servent majoritairement à renationaliser notre dette publique et non de soutenir notre économie. De manière discrète, l'Etat veut confisquer notre épargne durement gagnée.

5. Les investisseurs ont un avis très négatif sur l'or. La baisse soudaine du vendredi 13 avril 2013 en atteste sous prétexte que Chypre va vendre ses réserves d'or pour financer son plan de sauvetage et les PIIGS vont suivre. Cependant, le gouvernement chypriote dit que c'est l'une des possibilités. Attention, il faut bien interpréter les propos avec du recul et non à la va-vite.

6. La FED fait tout pour que les particuliers ne s'intéressent pas à l'or car il est un sérieux concurrent du dollar. Un article le montre par le fait qu'il manipule indirectement son cours afin d'entretenir la hausse des indices boursiers. http://www.leguideboursier.com/actualite-boursiere/actus-l-or-entraine-au-creux-de-la-vague-par-la-reserve-federale-2013041100729.php

7. Selon le World Gold Council, la demande de l'or de la part des banques centrales augmentent curieusement en 2012. Elle est soutenue par les banques centrales des pays émergents car ses derniers ne veulent plus dépendre du dollar. Pour ma part, j'ai le sentiment que l'or est également une monnaie.

8. D'après Chine Informations, les réserves offcielles d'or de la Chine sont de 1054 tonnes, soit 1.7 % de ses réserves de change. Il y a quelques investisseurs avisés qui doutent de ce chiffre. Premièrement, ce chiffre date de 2009 et depuis aucune donnée officielle. Deuxièment, des rumeurs disent qu'à chaque consolidation la banque centrale de Chine achète à bon compte des lingots. Enfin, les Chinois se méfient de plus en plus du dollar en raison de la crise des subprimes et de la politique monétaire laxiste de la FED. De plus, le gouvernement chinois incitent les citoyens à acheter de l'or.

9. Inflation ou déflation, l'or est une valeur refuge. La preuve est dans l'évolution graphique depuis 2000. Lors du krach de 2008, tous les actifs financiers ont été massacré à la baisse sauf l'or qui a subi un léger repli avant de repartir de plus belle. En gros, le concurrent du dollar permet de conserver notre pouvoir d'achat en cas de période de déflation et de même dans le cas contraire.

10. La bulle de l'or n'est pas à son apogée. Primo, le premier réflexe d'un ménage lambda en matière d'investissement financier est de s'orienter vers l'immobilier grâce aux aides fiscales de l'Etat. Deuxio, l'or n'est pas un sujet majeur d'actualité car peu de médias grand public en parlent. Tertio, je ne connais pas ou peu de personnes dans mon entourage personnel ou professionnel qui avouent avoir de l'or.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Sam VENTURA 14/04/2013

bonjour au niveau fondamental ok, l'or ira de reccord en reccord

 

par contre il faudra attendres les signaux technique pour ce placè, car comme tu la mentionè, les bancksteres feront tout pour disuadè le petit èpargeant 

 

tout cela ressemble a une manipulation bien prèparè, il nous dèja fait le coup en 2008, une chute puis un mèga rebond

Sovanna SEK 14/04/2013

Salut Sam,

Pour les épargnants qui hésitent d'acheter de l'or, c'est une opportunité à saisir à condition de faire sa propre opinion. Les 4 premières banques françaises ne seront pas viables sur le long terme sachant que les règles de Bâle III ne sont pas exigeants.

Cordialement.


Alan SMITHEE 14/04/2013

Je pense l'exact contraire: je me méfie énormement de l'or d'un point de vue fondamental (c'est un pari roulette russe sur l"hyperinflation versus déflation), et encore plus des diverses thèses du complot à son sujet.

 

Mais je vois de nombreux signes techniques sur le niveau des 1477 pour tenter un achat spéculatif, pour au moins un rebond technique, et par la suite, avec stop placé au PRU une possible nouvelle vague haussière, qui menerait l'or à 1900 fin 2013 et à 2800 fin 2014.

 

Ses signaux sont:

 

— Le plus bas de vendredi, 1477, correspond aux plus bas testés à plusieurs repris en mai-Juillet 2011, juste avant la grande envolée

 

— On a un support ascendant qui relie les plus bas de 2005 et 2008 avec le point atteint hier.

— D'où l'hypothèse du terminus de 2 ans de consolidation latérale, qui a mené l'or du haut de ce canal à son bas, et donc la possibilité d'une nouvelle explosion haussière. Si vous regardez l'historique de l'or, on a de nombreux exemples de telles consolidations latérales.

 

— Il y a d'énormes divergences haussières cachées en hebdo sur le MACD et RSI (ces indicateurs sont beaucoup plus bas qu'en mai -juillet 2011, alors que le cours est au même niveau signe de l'épuisement des baissiers)

 

—On constate de même des divergences haussières standards en daily sur ces deux indicateurs, mais un troisième contact sur ce support ascendant ainsi crée (alors que les cours font des plus bas), sera peut-être nécessaire.

 

Donc je serais tenté par l'achat d'une petite somme de Turbo Call infini avec strike à 1450 environ, avec un stop remonté au PRU dés le moindre rebond technique. Somme très modeste effectivement, car perte à 100% possible, mais gains exponentiels si le scénario se réalise.

Alan SMITHEE 14/04/2013

En ce qui concerne le fondamental: l'évolution récente à la fois des matières premières et des bons du trésor US nous disent "déflation" !

Or, les fanatiques de l'or prétendent que l'or est non seulement un hedge contre l'inflation, mais aussi contre la déflation.

 

C'est ce dernier point que j'ai du mal à croire — mais certains ajoutent qu'en période de déflation l'or baisse aussi, mais moins que les actions. Ce n'est pas suffisant pour me convaincre.

alain MAKART 14/04/2013

Effectivement la connection inter marché est informative .

Sur un plan uniquement fondamental ( économique), non financier, on peut voir  ( en résumant peut être partialement) la situation suivante:

-Les banques centrales ( les gouvernants?) sont capables ( ont le pouvoir ?) de prendre les décisions les plus" folles" ( cl BOJ, Chypre...)

- sur le plan politique, on n'a jamais connu des régimes aussi "fous" potentiellement en possession de l'arme nucléaire ( moyen orient, extrème orient)...

 

... et l'or baisse !

 

sur le plan technique, le seul indicateur long terme que je connaisse , la courbe de Coppock ( voir par ex, GLD sur freestockchart.com) est tout sauf fascinante même pour un esprit contrarien: une pente descendante très progressive et très lente...

N.B. Je ne suis pas sûr que l'analyse technique soit très pertinente pour l'or, le comportement des foules est peut être plus irrationnel, moins prévisible selon des bases classiques dès qu'il s'agit du métal jaune...

Enfin pour l'or les manipulations sont potentiellement nombreuses, tant de la part des "banksters" que de ceux qui sont liés au commerce de l'or.

Jean COLAS 15/04/2013

En tout cas, l'or "papier" est à éviter. J'avais acheté il y a quelques mois un Turbo Call infini BNPP avec barrière désactivante à 1439 USD (niveau qui paraissait inatteignable au moment de l'achat...), et je me suis fait éjecter aujourd'hui.

Donc leçon à retenir, la chute peut être rapide, surtout maintenant que les supports sont largement atteints et dépassés et qu'une chute encore sérieuse n'est pas exclue. Voir l'éclairant dernier article de Loïc Abadie dont un intervenant sur un billet de Parthenon vient de poster le lien.

Pour l'or physique, pourquoi pas mais risques tout aussi physiques de vol ou de pénalisation de la détention d'or comme fait par le merveilleux Roosevelt dont tant de politiques se réclament aujourd'hui.

Jean COLAS 15/04/2013

Tiens, on vient justement de "fêter" les 80 ans du "gold confiscation order" du grand Roosevelt, le 5 avril...

eptrad41 14/01/2014

bonjour

Ils ont bien de remonter cette analyse elle mérite d'etre lue

bonne journée